Réflexion libre sur le choc vagal

On connaît le trajet du nerf vagal : il s’étend de la base du crâne à la vésicule biliaire. Mais il reste à décrire son trajet de la base d’un crâne à la base de tous les autres crânes et à l’univers.

Nous sommes liés à tout ce qui vit et ne vit pas par un nerf invisible qui, bien qu’il soit vague, agit avec précision sur chacun d’entre nous en nous faisant vibrer à l’unisson des chocs provenant des masses qui se réajustent constamment de par le monde au moindre déplacement.

Pour peu que l’on prête attention aux fréquences du milieu dans lequel nous vivons, nous produisons spontanément de la bile digestive en réponse aux secousses qui proviennent même de l’autre bout du monde. Notre esprit et notre affectivité, saucissonnés dans notre corps, le sont aussi dans ce qui le contient. « L’univers nous entoure sans cesse » (Artemisia).

Chaque être humain est un neurone dans le cerveau de l’humanité. Un neurone reliant l’infiniment grand, l’infiniment petit et tout ce qui se trouve à sa portée entre les deux; un neurone entre le soi et l’autre; un neurone dont les captations et le rayonnement débordent largement sa position locale.

Si, sous le coup d’une soudaine lucidité, nous prenions réellement conscience de l’actualité de ces liens, la décharge pourrait atteindre une telle intensité que, pris de vertige, notre corps s’effondrerait, inconscient. Se pourrait-il alors que cet influx nerveux capable de griller une conscience provoque, en fait, ce qu’on appelle « un choc vagal »?

 

1998-04-16 et 2020-10-08

 

© André-Guy Robert, 1998, 2020
Toute reproduction sans l’autorisation de l’auteur est interdite.
Demande d’autorisation : andreguyrobert@hotmail.com

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s