Vidéo

DSC00965-2

Quand le son et le mouvement manquent à l’image ou aux mots, il n’y a que le cinéma pour prendre la relève, ou, plus modestement, la vidéo. Voici quelques réalisations que j’ai publiées sur YouTube.

Bon visionnement.

Signature_AG

 

En savoir plus sur la section « Vidéo » : Page Facebook

 

CRÉATIONS

 

  • Arbres de verre, diaporama, 9 min 58 s
    Arbres de verre
    Arbres de verre pour chœur mixte, violon, alto, violoncelle, harpe, piano et percussions, une œuvre originale du compositeur lavallois Louis Babin, composée pour servir de bande sonore à mon diaporama, a été interprété sous sa direction les 7 et 8 décembre 2019 à Val-David (avec projection) et le 15 décembre à Saint-Adolphe-d’Howard (sans projection) par l’ensemble vocal Ô Chœur du Nord, cinq musiciens, les membres du Chœur (carillons de bois) et des participants (verres frottés). Photos prises les 9, 10 et 11 avril 2019.

    Les curieux pourront d’abord regarder les quatre courtes vidéos suivantes, qui annonçaient les concerts, pour bien se préparer au visionnement du diaporama final :
    Pub 1. L’émerveillement. Quand les arbres glacés émerveillent le photographe.
    Pub 2. La beauté. Le verglas : pannes d’électricité, déglaçage, risque de chute, oui, mais aussi… beauté!

    Pub 3. Trois mouvements : Jour de glace, Jour de neige, Jour de gloire.
    Pub 4. Une branche m’a soufflé : La lingua arboribus, une langue inventée.
    Article du journal Accès Laurentides
    : « Arbres de verre rendra hommage à la splendeur du verglas ».

 

  • Hiver, une incantation (2019), diaporama, 6 min 23 s
    Hiver
    Diaporama présenté le 20 mars 2019 aux membres de l’Association des photographes artisans de Laval (APAL).Pour ce montage, j’ai suivi quelques règles simples :
    • La musique impose le rythme.
    • Le sujet détermine le cadre. Les proportions hauteur-largeur varient.
    • Corollaire : pas de zoom dans l’image, d’image qui pivote, de mosaïque, etc.
    • Seul effet de montage : les fondus.Découverte : certains fondus (1:56, 2:44, 4:27 et en particulier 3:56 à 4:11) confinent à un type d’enchaînement qu’ont exploité des animateurs comme Frédéric Back. Je pense que cela pourrait mener, si j’avais assez de photos analogues, à un film étonnant dans lequel les formes et les couleurs se métamorphosent constamment.

 

 

 

 

REPORTAGES

 

26 artistes visuels

 

Isabelle Filion, artiste peintre

 

Chard Chénier, artiste peintre et musicien
Présentation, mise à jour [sur Facebook]