Pour la chaleur d’un toit

 

[Carte postale]

 

[Recto]
Ile Darling
Île Darling, rivière des Mille-Îles, quartier Sainte-Rose,
Ville de Laval (Québec).

 

[Verso]

Pour la chaleur d’un toit,
je veux bien prélever des arbres sur le ciel.

Pour la clarté des chemins,
je veux bien déranger des pierres oubliées.

Mais pour les riches heures
où le cœur vaque aux secrets,
j’ai besoin d’une île vierge.

 

Laval, 2005.

 

© André-Guy Robert, 2005
Toute reproduction sans l’autorisation préalable de l’auteur est interdite.
Demande d’autorisation : andreguyrobert@hotmail.com

 

Télécharger la version PDF de ce texte.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s